fond
A propos des termes chinois

Ce petit article et là pour vous aider à clarifier la transcription du chinois en caractère latin.

L'écriture du chinois en caractère latin s'appelle le pinyin. Il existe d'autres méthodes mais le pinyin est la méthode officielle actuellement. Ce qu'il faut principalement retenir c'est que la lecture des lettres ne correspond pas tout à fait au français ! surtout au niveau des consonnes. Par exemple :

  • "Q" se lit "tch"
  • "C" se lit "ts"
  • "CH" se lit "tjCH"
  • "j" se lit "dj"
  • etc.

Bien sûr on ne parle pas encore des différents tons !  Lorsque la transcription est complète il sont indiqués par une accentuation au dessus des syllabes. Les chinois n'utilisent pas l'alphabet phonétique standard qui ne différencie pas les tons.

le Tai Ji Quan

Les termes correspondent au mandarin, langue officielle de la Chine. En France on écrit souvent Tai chi chuan, ce qui ne correspond ni à la phonétique, ni au pinyin (mais à un système de transcription antérieure). Si on voulait écrire en "phonétique française" cela donnerait quelque chose comme : tai dji tchuan.

Le Qi gong, s'écrirait lui tchi gong.

Le Wing Tsun Kuen

Encore plus compliqué car le WingTsun vient du sud de la chine, et donc ses termes sont en cantonnais ! Si on veut écrire Wing Tsun Kuen en pinyin mandarin cela donne : Yong Chun Quan (yong tCHun tchuan).

On trouve d'autres transcriptions populaires par exemple :

  • Wing Chun, popularisé en anglais par Bruce lee et William Cheung. "Mi-cantonnais mi-mandarin" ;
  • Ving Tsun de grand maître Yip Man. Mais le "V" n'étant jamais utilisé dans les transcriptions, son disciple Leung Ting l'a corrigé avec le "W".
Les transcriptions se sont multipliées, surtout pour l'objectif de se démarquer entre les différentes branches du style. L'écriture chinoise reste la même.

Conclusion

La seule manière d'écrire juste Tai Ji et Wing Tsun, c'est encore de l'écrire en caractères chinois !

wing tsun kuen : 詠春拳 (à ne pas confondre avec 咏春 "weng tsun", un autre art martial plus ancien du sud de la chine, mais qui se prononce aussi yong chun en mandarin... malheur de malheur !).
traduction mot à mot : chantant printemps poing (pour weng tsun : éternel printemps).

Tai ji quan : 太极拳.
traduction mot à mot : trop extrême poing.

Qi gong : 气功.
traduction mot à mot : énergie travail.

Par *traduction mot à mot* on entend la signification courante de chaque mot. Souvent il est d'usage de traduire le chinois par un enrobage poétique qui tendance à fausser le sens de base. Mieux vaut-il laisser à chacun le soin de faire son propre enrobage ?

Pas trop mal à la tête ?