fond

Horaires

Cours TaiChi

Lundi : 19h45 à 21h15 - cours intermédiaires
Mercredi : 19h45 à 21h15 - cours débutants
Vendredi : 20h00 à 21h00 - cours avancés
Interview de maitre ying nan

maitre Ying Nan, Grand Maitre Feng Zhi Qiang, Maitre Niu Xiu Rong

Au mois de juillet 2009, notre professeur fondateur André Schadé recevait des mains du grand maître Feng Zhi Qiang le titre de maitre (sifu) de tai ji et qi gong. A cette occasion voici une interview de M Schadé -maitre Ying Nan de son nom de sifu- par Alexis Raimbault, instructeur de tai ji.

A.R :  Maître Ying Nan, en juillet 2009, vous receviez du Grand Maitre FENG ZHI QIANG le titre de Maitre de Tai Ji et Qi Gong. Quel parcours vous a amené à cette réalisation ?

J’ai commencé à pratiquer le Tai ji/Qi Gong il y a de cela une quarantaine d’années en même temps que le karaté. A cette époque, le Tai Ji m’était imposé par Maitre Richard LEE. Par la suite, ma recherche personnelle de l’authenticité et de la source des Arts Martiaux traditionnels, m’a conduit à pratiquer tous les styles de Tai Ji connus.

A.R : Qu’est-ce qui a motivé votre intérêt pour le Tai Ji style Chen que vous enseignez à présent ?

Le style Chen est le style originel de tous les Tai Ji. C’est une pratique excellente pour conserver, améliorer ou regagner la santé. Sans cette pratique, je ne pourrai maintenir le rythme des entrainements que je dispense actuellement : je suis également professeur de Wing Tsun système Leung Ting (self-défense chinoise ) et j’ai aujourd’hui  66 ans !
Mais tous les styles que j’ai pratiqués, toujours avec des Maitres de haut niveau, ne m’ont fait connaitre que des techniques et non ce qui est essentiel, ce dont parlent les différents styles de Tai Ji et  ce que j’ai cherché des années durant : la FORCE INTERNE.

A.R : Parlez-nous de cette force interne , que vous avez découvert avec Maitre Feng Zhi Qiang ?

C’est grâce à Maitre Niu Xiu Rong qui m’a fait rencontrer plusieurs fois Maitre Feng Zhi Qiang (qui a développé le Xin Yi Hun Yuan Tai Ji style Chen)  que j’ai enfin compris ce qu’est le vrai Tai Ji et sa base essentielle : la « Force Interne », qu’on appelle aussi la grande circulation d'énergie dans le corps.
Le Tai Ji et le Qi Gong  ne sont pas un simple panel de chorégraphies exécuté très lentement. Ce n’est qu’un aspect extérieur, l’essentiel : la force interne, est très subtil : on ne peut l’expliquer, on la ressent avec intention et concentration et si vous êtes conduit par un vrai maitre .

A.R :Comment avez-vous rencontré le Grand Maitre ?

J’ai d’abord rencontré en 2004 en France son élève interne et fille adoptive : Maitre Niu Xiu Rong. Elle enseigne discrètement à un petit groupe au parc des Buttes Chaumont à Paris. Avec mes élèves, nous sommes allés régulièrement nous entraîner là-bas et nous l’avons invitée plusieurs fois à Mulhouse pour des stages intensifs. A son tour, elle nous a invités à Pékin en janvier 2007 au Symposium organisé à l’occasion des 80 ans du Grand maître. Grâce à la proximité des liens entre Maitre Niu et Maitre Feng, nous avons bénéficié d’un contact privilégié.

A.R : Parlez-nous du Grand Maitre Feng. Que représente-t-il ?

Représentant de la 18e génération du Tai Ji style Chen, il est aujourd’hui le «grand-père»  du Tai Ji. A 83 ans, sa force interne est sans faille dans la pratique de la forme en Tai Ji et en Tui Shou. Il conserve un équilibre et une posture exceptionnels. Il est la preuve vivante de la valeur de sa pratique, comme l’est également Maître Niu qui s’est sortie de la maladie (polyarthrite aigüe) grâce au Qi Gong du Grand Maitre.

Maitre Feng est quelqu’un de très gentil et très simple. Il est très connu à Pékin, dispose même d’un vaste emplacement dans un parc, même s’il n’enseigne plus aujourd’hui. Il compte des centaines de disciples à travers le monde. Même les experts de Chen Jia Gou (lieu historique du Tai ji) qui commencent à avoir mal au dos et aux genoux viennent interroger Maitre Feng sur sa pratique.

 

A.R : Un mot sur la reconnaissance que vous avez reçue. Comment cela s’est-il déroulé ?

Très peu de personnes de par le monde ont obtenu cette reconnaissance. J’ai beaucoup de chance de recevoir ce titre de Maitre (Sifu) de Maitre Feng qui m’a accepté comme disciple interne et maitre de Tai Ji. C’est probablement le dernier titre que Maitre Feng délivre.
Nous étions le 8 juillet 2009 dans une petite salle privée d’un restaurant de Pékin. La cérémonie s’est déroulée de manière traditionnelle: le disciple à genou offre le thé au Maitre. Mais en même temps en toute simplicité et sans grande formalité. Il y avait une assemblée d’une dizaine de personnes. A cette occasion, Maitre Feng m’a regardé un instant dans les yeux et m’a baptisé : « Ying Nan »  mon nom de Sifu. Le tout s’est terminé en toute convivialité autour d’une bonne table avec tout le monde.

A.R : Des projets pour l’avenir ?

Continuer la pratique et former mes élèves et des maitres en France. L’Académie de Mulhouse devient le Centre de formation du Tai ji /Qi Gong dans la tradition et la filiation du Grand Maitre Feng Zhi Qiang.
Je profite de cet entretien pour remercier Maitre Niu et Grand Maitre Feng qui m’ont transmis la connaissance du Tai Ji /QI Gong. Je leur en suis extrêmement reconnaissant .

A.R : Merci  Maitre Ying Nan pour cet interview

 

Ying Nan calligraphie